Terreur nocturne : définition, causes, comment les reconnaître et les apaiser

Comment reconnaît-on une terreur nocturne ?

On appelle terreur nocturne un comportement anormal qui survient en début de nuit, pendant le sommeil. On peut aussi parler de parasomnie.

Ces terreurs sont rares chez l’adulte, plutôt apparentées à du somnambulisme, mais fréquentes chez les enfants.

Environ un tiers des enfants font des terreurs nocturnes, ou du somnambulisme. Cela concerne plutôt les enfants de 1 à 5 ans, tout particulièrement entre 18 mois et 4 ans, majoritairement les garçons, mais aussi les enfants présentant des difficultés psychologiques. Un enfant fait aussi plus de terreur nocturne pendant les périodes de stress, de fièvre, ou lorsque ses horaires de coucher sont modifiés.

Ces terreurs nocturnes, chez l’enfant, sont bénignes et passent généralement de façon spontanée pendant l’enfance. Mais à moyen terme, elles peuvent avoir un impact sur la qualité de vie : troubles du caractère, somnolence pendant la journée, et difficultés d’apprentissage scolaire.

Les causes précises à l’origine des terreurs nocturnes ne sont pas vraiment identifiées. Cependant, cela pourrait être lié à l’immaturité des systèmes d’éveil, puisque cela se passe à un moment où la personne est à moitié éveillée, et à moitié endormie.

Les périodes de stress ou de privation de sommeil favorisent grandement la survenue de terreurs nocturnes. Il peut donc être bénéfique de toujours conserver le même horaire de coucher et d’en faire un moment serein.

Les terreurs nocturnes apparaissent également sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles