On a testé le défroisseur multitâche

·1 min de lecture

On a toujours besoin d’un défroisseur léger à portée de main. Pratique pour détendre un ourlet qui rebique juste avant de sortir de chez soi, il se met en marche en un rien de temps et se manie facilement. Ce modèle affiche un programme plus ambitieux, puisqu’il promet d’éliminer poils, peluches et micropoussières, de parfumer et d’assainir les textiles plus délicats qu’on ne pourrait pas repasser. À vapeur, il assure enfin de tout désinfecter.

Une boîte renferme tous ses accessoires. Il faut en effet changer les têtes suivant l’action qu’on souhaite entreprendre, assainir ou éliminer les bouloches par exemple. Aimantées, elles se positionnent ultra facilement. Il n’en va pas de même pour remplir le réservoir. Est-ce sa conception ou la taille de mes mains, impossible d’y arriver seule. Un assistant a été nécessaire. Plutôt embarrassant. Ensuite, il suffit de quelques secondes pour que le Pure Tex soit opérationnel.

Premier essai avec une cape noire en laine oubliée au fond d’une armoire. Le résultat est convaincant. Grâce à sa tête en velours assurant une glisse aisée, le défroissage est au rendez-vous. En revanche, côté poils et peluches, la tête en microfibres capte ce qu’elle peut mais pas tout. Second essai avec une chemise, affligée d’un grand pli en son milieu, mais dans un tissu interdisant tout repassage. Opération tout aussi réussie. La tête spécial tissu délicat a bien fonctionné. Idem sur une veste poussiéreuse que je sens ragaillardie. Mais vite il faut remplir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles