On a testé la sorbetière "Glacier", de Magimix

·1 min de lecture

On a le choix entre sorbetière et turbine à glace. En général, la seconde coûte plus de 500 €. On opte donc pour la première, à moins de 100 €. On aime les glaces, mais pas à ce point-là…

La raison de ce grand écart de coût ? Les turbines à glace produisent elles-mêmes le froid et on peut enchaîner les préparations. Pour la sorbetière, c’est une autre histoire. La cuve doit être placée au moins douze heures au congélateur avant de mettre en route un seul parfum. Et de recommencer le processus pour le suivant.

Le Glacier de Magimix se présente bien avec son bloc moteur, une pale et une cuve faciles à monter. On place cette dernière au congélateur dans un compartiment suffisamment haut pour qu’elle tienne droit. Sinon la préparation ne prendra pas de manière homogène. Pendant ce temps, on peut confectionner avec l'appareil une glace au chocolat en suivant la recette, vraiment réussie, du livret fourni. Elle aussi va devoir refroidir au réfrigérateur six heures avant d’être turbinée. C’est donc une histoire de longue haleine. Passé tout ce temps, il suffit ensuite de trente minutes pour que la glace prenne. Mais pas question de lambiner. Plus molle que celle du commerce, on la déguste sur-le-champ et on place le surplus au congélo (à consommer dans les quinze jours). En léchant tout ce qui reste…

Absolument ! D’un point de vue gustatif, on maîtrise le choix de ses ingrédients, lait, crème, chocolat ou fruits. On est sûre de l’origine et de la qualité. Ça se retrouve sous le palais. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles