On a testé la télémédecine, la consultation connectée bientôt généralisée en France

Atelier des modules, Benoît Zagdoun

A partir du samedi 15 septembre, vous pourrez consulter votre médecin traitant sans avoir à vous déplacer dans son cabinet. Après une dizaine d'années d'expérimentation, le gouvernement entend ainsi généraliser la pratique de la télémédecine, jusqu'ici réservée à des patients jugés prioritaires, notamment ceux vivant dans des déserts médicaux ou atteints d’une affection de longue durée. Pour voir comment se déroule une consultation par visioconférence et ce que cela change dans la relation entre le patient et son médecin, franceinfo a fait le test.

A Strasbourg, la start-up TokTokDoc a conçu une application de téléconsultation pour tablettes tactiles, qui équipe déjà une soixantaine d'Ehpad, principalement en Alsace et en Lorraine. Elle permet à des médecins généralistes et spécialistes un suivi médical à distance des résidents. Un infirmier assiste les personnes âgées et se charge de manipuler la tablette et les outils médicaux électroniques qui peuvent y être connectés. C'est cette application que nous avons testée.

Une auscultation grâce à un stéthoscope connecté

Rendez-vous (virtuel) est pris avec Laurent Schmoll, médecin oto-rhino-laryngologiste et cofondateur de TokTokDoc. Pour qui a l'habitude des conversations par webcam, la prise en main de l'application est un jeu d'enfant. Le visage du médecin apparaît sur l'écran de la tablette et celui du patient sur l'ordinateur du praticien. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi