Test : quel est votre âge physiologique ?

Psychologiquement, on se sent toujours plus jeune que ses artères. En 2018, un vaste test effectué sur 500 000 personnes par des psychologues des universités du Michigan, du Minnesota et de Stanford a montré que l’on se perçoit toujours plus fringant que l'on est réellement : à partir de 50 ans, tous les volontaires avaient l’impression d’avoir dix ans de moins ! Or, il suffit de soumettre ces mêmes individus à des analyses médicales pour constater que leur condition physiologique réelle excède fréquemment de dix à quinze ans leur âge dit chronologique, avec les probabilités de développer les maladies chroniques associées. Plutôt de se fier à un ressenti subjectif, mieux donc s’appuyer sur du concret.

L’âge véritable de notre organisme s’évalue d’abord à travers nos capacités fonctionnelles, notamment notre énergie, notre force musculaire et notre souplesse. Toujours en 2018, des travaux de chercheurs de l’université de Californie du Sud ont ainsi mis en évidence l’importance de la vitesse de marche : les patients inclus dans ce protocole qui adoptaient naturellement une cadence rapide se révélaient en meilleure santé et récupéraient mieux après une intervention chirurgicale ou une maladie grave que les "lents". Mais notre capital santé s’exprime autant du côté de la tête que des jambes : l’acuité de notre mémoire ou son érosion en est aussi le reflet.

On s’est longtemps fié aussi au fameux indice de masse corporelle pour estimer l’âge physiologique. Mais il existe un consensus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles