Assassin's Creed Valhalla, une épopée viking à couper le souffle

·1 min de lecture

Les amateurs de jeux vidéo confinés doivent être heureux en cette fin d'année. Les nouvelles consoles Xbox et Playstation sortent pour Noël et sont accompagnées de quelques jeux très attendus. Le premier d'entre eux n'est autre qu'une production française : Assassin's Creed Valhalla, douzième épisode de la licence phare d'Ubisoft. Une plongée ébouriffante dans les raids vikings qui reprend les codes de cette saga, réputée pour ses mondes ouverts gigantesques, tout en apportant quelques nouveautés intéressantes. Europe 1 a pu tester le jeu en avant-première.

>> Retrouvez Culture Médias en replay et en podcast ici

Une saga à écrire

Le début d'Assassin's Creed Valhalla nous emmène dans les contrées neigeuses de la Norvège, à la découverte du clan du corbeau, une communauté paisible mais qui, confrontée aux affres des rivalités, va devoir déterrer la hache de guerre. L'occasion de faire nos premiers pas dans les bottes en fourrure d'Eivor, fier guerrier viking... ou fière guerrière puisque le jeu laisse la possibilité de choisir. Après ce prologue rafraîchissant, dans tous les sens du terme, qui pose les enjeux et les personnages, direction l'Angleterre pour partir à la conquête des royaumes morcelés et écrire notre "saga".

Le scénario s'inscrit dans la lignée de ce que fait Ubisoft depuis des années, mêlant tragédie familiale, camaraderie et complot sur fond de tumultes historiques. L'ensemble est sans réelle surprise narrative mais reste tout de même bien fait et tient la...


Lire la suite sur Europe1