Test : avez-vous un bon équilibre ?

iStock-Getty images

Comme notre vue ou notre mémoire, nos mécanismes dits proprioceptifs (sensibilité de notre système nerveux à nos postures et mouvements) ont tendance à s’émousser avec les années.

Les sensations d’instabilité, les impressions de tanguer ou de se sentir comme en état d’ébriété, les grands vertiges rotatoires, les nausées et les vomissements, ainsi que les chutes qui peuvent les accompagner, méritent que l’on s’en préoccupe. Les problèmes de perte d'équilibre ne sont pas des « pépins » sans conséquences : ils sont susceptibles d’être les symptômes d’affections qui ne sont pas toutes bénignes.

Parce que l’équilibre est une faculté dont le siège se trouve au niveau de l’oreille interne, des dysfonctionnements de cet organe peuvent engendrer ce genre de manifestations. Le vieillissement naturel de l'oreille en est ainsi parfois à l’origine.

Elles peuvent également être causées par une hyperpression de l'oreille interne après un choc psychologique, par une fatigue intense ou un traumatisme, par un déplacement des cristaux de l’oreille interne ou une infection d'origine virale. Les tumeurs cérébrales et la présence d’un kyste sur le nerf vestibulaire, qui relie l’oreille interne au cerveau, peuvent également les provoquer.

Enfin, la prise de certains médicaments, une tension trop basse, des fortes migraines ou encore le diabète peuvent aussi les déclencher.

À chaque épisode de déséquilibre (sauf glissade ou pieds dans le tapis), et a fortiori si ceux-ci se répètent, prenez rendez-vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite