Je teste un mois végan : voici ma deuxième semaine

Dans le cadre d'un challenge lancé par la PETA, je me suis lancée dans le véganisme tout le long du mois de novembre. Voici mes impressions après deux semaines de test.

S'essayer au véganisme tout au long du mois de novembre. C'est le petit défi que l'association dédiée à la protection des droits des animaux PETA nous a lancé fin octobre dernier. Pour celles et ceux qui l'ignorent, le véganisme, c'est supprimer de son alimentation la viande et le poisson (comme les végétariens) mais aussi tous les produits alimentaires d'origine animale. Adieu donc lait, oeufs, crème fraîche, fromage ou encore miel.

Après deux semaines de test, je peux vous le dire : la viande et le poisson ne me manquent pas. Rien de très étonnant à cela, je n'ai jamais été une grande consommatrice de ces produits, j'ai d'ailleurs été végétarienne plusieurs années et me considère davantage comme flexitarienne qu'autre chose.

Véganisme, fromage et produits laitiers

En revanche, en commençant le test, j'étais moins sereine à l'idée de supprimer le lait et les oeufs de mon alimentation. Comme je vous l'expliquais la semaine dernière, ces deux produits composaient jusque-là la majeure partie de mon alimentation - pas spécialement équilibrée, je vous l'accorde ! - et je manquais d'imagination pour les remplacer dans mon quotidien. Après deux semaines de test, je suis ravie de constater que - comme la viande et le poisson - le lait de vache ne me manque pas. Je l'ai remplacé par du lait de riz dans mon café latte du matin ou par du lait de noisette dans mon expresso de l'après-midi. Je me suis très bien fait au goût de ces deux laits végétaux et j'aimerais conserver cette habitude à l'issue du test.

Là où ça se complique, ce sont pour les produits composés de lait de vache. Les yaourts, la crème fraîche et le fromage sont bien évidemment bannis de mon régime du mois de novembre. Et après deux semaines de test, ils commencent quelque peu à me manquer. Pas spécialement les yaourts et la crème fraîche, je me rends compte que je peux finalement m'en passer assez facilement. En revanche, ça se gâte un peu pour le fromage.... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode