Testez votre culture green !

© lindsay_imagery / iStock

On a l’impression de tout savoir sur le réchauffement climatique. Mais grâce aux quizz ludiques de Veolia, on découvre des réalités qui sont encore loin de tout ce que l’on pouvait imaginer. Que ce soit sur le climat, la biodiversité, l’eau et les océans ou encore l’alimentation, quelques découvertes fort instructives !

Commençons par le climat, le sujet brûlant du moment. Parmi les années les plus chaudes depuis 1900, combien appartiennent au 21ème siècle ? La réponse est édifiante : 9 d’entre elles ont été enregistrées depuis 2003, l’année de la grande canicule, et suivent, 2006, 2011, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020, avec une moyenne générale de 14 degrés. Nul doute que n’étant pas encore rentrée dans les statistiques, l’année 2022 devrait elle aussi battre des records. L’occasion aussi de se demander : en France, entre l’industrie, l’énergie, le bâtiment, les transports, l’agriculture ou les déchets, quel est le secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre ? Il s’agit bien des transports, dont la voiture individuelle, responsable à elle seule de 54 % des émissions ! Afin d’y palier, la commission européenne envisage à partir de 2035 d’interdire la vente de toutes voitures neuves à moteur essence ou diesel. Veolia s’est aussi posé la question des risques qui pèseront principalement sur l’hexagone ces prochaines années, entre les sécheresses, tempêtes, inondations ou cyclones. Et paradoxalement, alors que les fleuves et les nappes phréatiques s’assèchent, ce sont bien les inondations qui représentent le plus grand risque. On se souvient de l’épisode terrifiant de la vallée de la Roya à l’automne 2020, dont les dégâts n’ont pas fini d’être réparés.

Concernant la biodiversité, les abeilles seraient...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles