Tests d’immunité : en quoi consisterait cette stratégie alternative proposée pour sortir du confinement ?

À ce jour, on dénombre 1.331 décès en France liés au coronavirus et plus de 25.300 personnes testées positives au Covid-19 sur le territoire français. Pour faire face au virus qui se propage un peu partout dans le monde depuis maintenant plus de deux mois, les pays ont chacun leur stratégie.

Certains ont opté pour des mesures strictes de confinement, afin de limiter, voire stopper la propagation du coronavirus, et diminuer progressivement le nombre de cas testés positifs, tandis que d’autres ont préféré se tourner vers la solution de l’immunité collective.

Tester l’immunité de la population pour sortir du confinement

Se basant sur une récente étude franco-néerlandaise, des chercheurs belges indiquent que le recours massif à des tests sérologiques, qui permettent la détection d’anticorps contre le Covid-19, serait un vrai plus pour la gestion de cette crise sanitaire.

Comme l’expliquent nos confrères de RTBF, tester l’immunité face au coronavirus de l’ensemble de la population pourrait permettre de sortir du confinement. Identifier les personnes immunisées contre ce virus, pourrait en effet permettre à une partie de la population de reprendre ses activités professionnelles notamment, pour une remise en route progressive du pays.

La fiabilité des tests utilisés et la possibilité de réinfection par le virus sont des questions soulevées par certains spécialistes et politiques, qui n’ont pas encore donné leur feu vert en Belgique pour le lancement massif de ces tests d’immunité.

Quand sortirons-nous du confinement ?

15 jours de confinement ont été annoncés la semaine dernière par le gouvernement français, mais cette période risque bien d’être prolongée. Selon le Conseil Scientifique, en France, 6 semaines de confinement seraient nécessaires pour stopper la propagation du virus et enrayer la pandémie actuelle. Le gouvernement devrait donc annoncer dans les heures, jours à venir, le temps de prolongation prévu.

A lire aussi :

⋙ Coronavirus et eau potable : le Covid-19 peut-il

(...) Cliquez ici pour voir la suite