Texas : 21 morts, dont 19 enfants, lors d’une fusillade dans une école primaire

Le président américain s’est dit « écœuré et fatigué » face à la litanie des fusillades en milieu scolaire. Mais le lobby des armes à feu reste intraitable, malgré les drames qui se succèdent.

Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu mardi dans une école primaire de la ville d’Uvalde, au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux adultes. Un drame de plus, qui a replongé l’Amérique dans un cauchemar chronique, une semaine après la fusillade qui a fait 13 morts dans un supermarché de Buffalo.

Le tireur a abattu ses victimes « d’une façon atroce et insensée », s’est lamenté le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott. Identifié comme Salvador Ramos, le tireur, tout juste âgé de 18 ans, a été tué par la police. Il portait au moins un fusil et une tenue paramilitaire, a précisé le sergent Erick Estrada, du département de la Sécurité du Texas.

De nationalité américaine, Salvador Ramos aurait d’abord visé sa grand-mère, dont l’état de santé reste pour le moment inconnu, avant de se rendre en voiture à l’école pour y perpétrer son massacre. Les mobiles de cette attaque restent pour l’instant inconnus.

Enfants de moins de 10 ans

La fusillade s’est produite à l’école primaire Robb, qui accueille des enfants âgés de moins de 10 ans à Uvalde. Plus de 500 enfants, dont près de 90 % d’origine hispanique, étudiaient dans l’établissement pendant l’année scolaire 2020-2021.

Les enfants présents à l’école pendant la tuerie devaient partir en vacances d’été la semaine prochaine. Sur les réseaux sociaux, des vidéos montraient des enfants évacués en urgence, se donnant la main ou courant par petits groupes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles