Texte de faire-part de naissance : 20 idées classiques ou originales pour annoncer l'arrivée de bébé

iStock

Depuis quand envoie-t-on des faire-part de naissance ? Historiquement, le faire-part était autrefois réservé aux décès : ce n'est qu'à partir du 18ème siècle que les familles royales européennes se sont mises à envoyer des petites cartes pour célébrer les naissances...

Une habitude qui s'est rapidement étendue à toute l'aristocratie : il s'agissait alors de signaler l'arrivée d'un nouveau membre dans la famille. Le mot "faire-part", quant à lui, date de 1819.

À noter : les faire-part envoyés sous l'Ancien Régime (jusqu'au 19ème siècle) mentionnaient le sexe de l'enfant, mais pas son prénom. En effet : l'enfant n'était pas nommé avant son baptême, et le prénom était alors choisi par son parrain et sa marraine. De plus, les faire-part d'autrefois comportaient uniquement du texte : pas de dessin ni de gravure.

Il n'est évidemment pas obligatoire d'envoyer des faire-part après la naissance d'un enfant. Toutefois, cette tradition reste très appréciée des parents... et de leurs familles !

Sur un faire-part de naissance "traditionnel", on trouve les informations suivantes : le prénom du bébé (bien sûr), sa date de naissance (éventuellement avec l'heure exacte), son poids et sa taille (en kilos et en centimètres) ainsi que sa ville de naissance (éventuellement avec le code postal).

Vous pouvez ajouter les prénoms des parents, ceux des frères et sœurs du nouveau-né, ainsi que l'adresse postale de la famille (afin de faciliter les réponses et l'envoi de cadeaux de naissance !). Les parents (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite