Le théâtre sert mieux les actrices de plus de 40 ans que le cinéma, selon Cristiana Reali

·1 min de lecture

Le cinéma l'a longtemps cantonnée, malgré elle, aux rôles de jeune première. Avant de ne plus avoir grand-chose d'intéressant à lui proposer. La comédienne Cristiana Reali, qui s'épanouit depuis plusieurs années au théâtre, estime que c'est sur les planches que les femmes de plus de 40 ans trouvent leurs plus beaux rôles. C'est ce qu'elle explique dimanche sur Europe 1, à l'occasion de son invitation dans l'émission d'Isabelle Morizet Il n'y a pas qu'une vie dans la vie pour sa pièce Les Combats d’une effrontée, où elle incarne Simone Veil.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Je pense que je suis plus intéressante aujourd'hui en tant qu'actrice que quand j'étais plus jeune", explique l'actrice, développant ainsi un propos tenu dans une interview passée. "Et je pense qu'une femme de 40 ou 50 ans peut être plus intéressante artistiquement que quand elle est jeune. Or, c'est souvent à ce moment-là que l'on commence à leur donner des seconds rôles et des plus petits rôles. C'est dommage."

"Des rôles de femmes de plus de 40 ans dix fois plus forts que ceux des jeunes"

"Ces femmes ont un vécu que l'on n'exploite pas assez au cinéma", poursuit avec regret la comédienne de 56 ans, révélée en 1992 dans le film de Patrice Leconte L'inconnu dans la maison, où elle incarnait la fille du personnage joué par Jean-Paul Belmondo.

C'est au théâtre que Cristiana Reali, nommée cinq fois pour le Mol...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles