“The hill we climb” d'Amanda Gorman bientôt traduit par Lous and the Yakuza

Mathieu Dejean
·1 min de lecture
(Alex Wong / Getty images North America / AFP)
(Alex Wong / Getty images North America / AFP)

C'est l'événement qui a marqué l'investiture de Joe Biden, à Washington, le 20 janvier 2021. D'un coup, le monde s'est effacé devant la beauté du discours d'Amanda Gorman, jeune poétesse africaine-américaine de 22 ans. Son texte, “The Hill We Climb” (“La colline que nous gravissons”), rédigé pour l’occasion, sera bientôt traduit en France aux éditions Fayard, selon une information de Livres Hebdo. Et pour parachever cette bonne nouvelle, la traduction en sera confiée à l'artiste Lous and the Yakuza. L'œuvre sera aussi introduite par un avant-propos de la star de la télévision américaine Oprah Winfrey.

Appel à l'unité

Amanda Gorman publiera aussi cette année chez Penguin Random House, Change Sings, le 21 septembre aux Etats-Unis et le lendemain chez Glénat jeunesse.

“The Hill We Climb” avait en partie été rédigé avant l'invasion du Capitole par des militants pro-Trump, le 6 janvier. La seconde partie a, en revanche, été écrite d'une traite, en réaction à ce coup de force. Un vibrant appel à l'unité (“Nous ne sommes pas une Nation brisée, seulement une Nation pas finie”) qui traverse les frontières.

>> A lire aussi

Lire la suite sur lesinrocks.com