1 / 3

Une bouffée d’air frais

La nouvelle série d’ABC donne le ton dès les premières secondes de l’épisode pilote. On y voit le héros, en train d'enregistrer un de ses titres de rap dans un studio, un large sourire espiègle affiché sur le visage, qu’il ne quittera pas pendant la vingtaine de minutes que dure l’épisode. The Mayor s’assume directement comme une comédie joyeuse, “feel good”, pensée pour que le téléspectateur passe un bon moment de pur divertissement. Le pitch ? Courtney Rose, jeune homme persuadé qu’il va percer dans l’industrie du hip hop, a la brillante idée de se présenter comme candidat à la mairie de sa ville natale, Fort Grey, dans le but de se faire connaître et de vendre des disques. Il n’imaginait pas qu’il allait réellement être élu et se retrouver confronté à des problématiques qui le dépassent. Mais attention, si la ville fourmille de difficultés, l’atmosphère générale du show reste légère, colorée comme du chamallow et la bande-originale -Rihanna en tête- pousse à se dandiner sur son canapé. Le personnage principal, incarné par Brandon Michael Hall, est entouré de personnages tonitruants, à commencer par sa mère -Yvette Nicole Brown-, aussi hystérique que pleine d’amour pour son fils, deux copains rodés au comique de situation et un personnage féminin central incarné par Lea Michele.

 

Lire la suite sur www.glamourparis.com

"The Mayor", la nouvelle série "feel good" avec Lea Michele

Début octobre, ABC diffusait le tout premier épisode de "The Mayor", une comédie rafraîchissante qui signe le retour de Lea Michele sur le petit écran et raconte l’histoire d’un jeune rappeur enrôlé en politique presque malgré lui. Drôle, touchante et dans l’air du temps, zoom sur la série “feel good” de cette fin d’année.