The Time Traveler's Wife : quelle est cette nouvelle série romantique avec Rose Leslie et Theo James ?

Avec son histoire intrigante et son très bon casting, « The Time Traveler's Wife », la prochaine série de la chaîne américaine HBO, nous donne particulièrement envie. Voici ce que l’on en sait, avant sa diffusion le 16 mai prochain en France.

« The Time Traveler’s Wife », best-seller de la romancière américaine Audrey Niffenegger, va avoir droit à une nouvelle vie à l’écran. En 2009, un film avec Rachel McAdams et Eric Bana n’avait pas marqué les esprits, mais il se pourrait bien que la prochaine tentative d’adaptation soit la bonne. Cette fois, il ne s’agira pas d’un long-métrage, mais d’une série en six épisodes, produite par la chaîne américaine HBO, et diffusée en France à partir du 16 mai sur OCS.

 

Preuve que ce feuilleton est parti sur de bons rails : il a été confié à Steven Moffat, showrunner de « Doctor Who » et de « Sherlock », et mis en scène par David Nutter, l’un des réalisateurs de « Game of Thrones ». Le casting, lui aussi, est pour le moins alléchant. Les deux rôles principaux ont été attribués à Rose Leslie, connue pour avoir campé « Ygritte » l’amoureuse de Jon Snow dans GOT, et à Theo James, le beau gosse de la saga « Divergente ».

 

Un amour impossible

 

Au fait, de quoi ça parle ? Un jeune homme, répondant au nom d’Henry DeTamble (Theo James), est atteint d’une étrange maladie génétique qui le fait voyager dans le temps contre son gré. Ainsi, il ne sait ni quand il va quitter le présent, ni dans quelle époque il va atterrir, ni combien de temps il va devoir y rester… Une véritable galère. Surtout lorsqu’il s’agit d’entretenir une relation compliquée avec Claire Abshire (Rose Leslie), l’amour de sa vie.

 

Vous...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles