"The Voice" 2021 : la prestation habitée et osée de ce candidat emballe les coaches

·2 min de lecture

Samedi 6 février 2021, la dixième saison de l'émission The Voice faisait son retour sur TF1. Au programme : un jury boosté par le retour de Florent Pagny et l'arrivée de Vianney en nouveau coach. Amel Bent et Marc Lavoine complètent ce quatuor de choc. Depuis ses débuts, l'émission est rythmée par les grands moments d'émotion comme samedi 13 février 2021 où Vianney a fondu en larmes, bouleversé par la prestation du jeune slameur, Tarik. Avec son texte sur l'avortement, intitulé Mon chéri, l'étudiant en kinésithérapie a bouleversé le jury, avant de finalement rejoindre l'équipe de Marc Lavoine. Le même soir, Louise Mambell décidait d'interpréter le titre Coco Corona, de Camille Lellouche. Une chanson sur la crise sanitaire qui n'a pas fait l'unanimité chez les internautes qui trouvaient son choix un peu triste : "On regarde The Voice pour oublier un peu cette pandémie et voilà que Louise vient nous le rappeler avec la chanson Coco Corona. Et le pire c’est qu’elle chante bien !", "La chanson sur le Corona est horrible, sérieux je n'ai pas aimé, par contre Louise chante très bien", pouvait-on lire parmi les nombreux tweets postés ce soir-là.

Samedi 20 février 2021, un candidat a, lui aussi, étonné les coaches. Celui qui se fait appeler The Vivi s'est lancé depuis plusieurs années dans le stream de rap, annonce qu'à douze ans il faisait déjà des milliers de vues sur la Toile. Il a choisi un titre de rap pour se présenter face aux coaches, intitulé Suicide social et initialement interprété par Orelsan. Tout au long du déroulé de la chanson, les critiques pleuvent, notamment envers la chaîne TF1 et la série à succès Joséphine, ange gardien : "Je comprends que j'ai rien à faire ici quand je branche la un, adieu la France de Joséphine, ange gardien", a-t-il chanté, sur un ton révolté. Malgré cette critique sans appel de la chaîne qui diffuse The Voice, The Vivi a fait l'unanimité auprès des coaches qui l'ont applaudi chaleureusement. Vianney lui a même offert une standing ovation. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite