"The Voice" : Julien Clerc explique en quoi son rôle de coach l'a changé

·2 min de lecture

Un petit tour dans l’émission… et puis s’en va. Julien Clerc, récemment revenu en France, était le nouveau coach de The Voice en 2019, pour la huitième saison. Il avait alors apporté un souffle différent à l’émission, puisqu’il se montrait très gentil et compatissant avec les candidats. Une attitude qui fait écho à son moteur dans la vie en général, comme il l’a expliqué le samedi 20 février 2021 sur TF1 à Nikos Aliagas, dans 50’ Inside : "Moi, j’ai essayé de me servir de mon métier, depuis que je chante, pour progresser dans la vie si vous voyez. Pour progresser dans l’approche des autres". Sa gentillesse avait alors ému les téléspectateurs, mais l’aventure The Voice n’avait pas été renouvelée pour Julien Clerc. Malgré tout, l’émission a apporté beaucoup au chanteur : "Pourquoi j’ai accepté de faire The Voice avec vous ? Parce que c’était une façon différente de faire mon métier, je jouais dans une cour qui n’était pas la mienne, et je me suis dit ‘être en face d’une caméra pendant des heures, tu vas être obligé de faire un truc dans lequel tu n’es pas très fort, c’est-à-dire mettre des mots sur tes sentiments'". Ainsi, celui qui est devenu grand-père l’année dernière voit en The Voice "un bon exercice de vie, agréable à faire". S’il n’a pas parlé d’un éventuel retour dans le télé-crochet, nous comprenons à travers ces mots que l’émission était pour lui un défi, un défi qu’il a donc relevé et qu’il ne compte pas recommencer.

Et s’il y a un talent qui l’a marqué, c’est bien Lili Jung, qui a interprété l’une de ses chansons : "J’ai beaucoup entendu dans ma vie ‘elle sont bien vos chansons, mais elles sont très dures à chanter’", explique l’ancien coach, qui avait été très ému de voir cette prestation. À la surprise générale, il avait décidé d'éliminer le talent à l’épreuve des K.O. : "Lili, je vais être honnête, j’ai été touché au plus profond de mon cœur par votre travail, mais je ne sais pas quoi faire de vous dans les battles. Vous êtes une spécificité qu’il faut garder, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite