Thierry Lhermitte tacle sèchement une candidate des “12 coups de midi” : “C’est une mythomane”

Les Bronzés font du ski fêtent leurs 40 ans ! À l’occasion de cet anniversaire - qui ne nous rajeunit pas - Thierry Lhermitte, en promotion pour son dernier film Joyeuse Retraite, était l’invité des Enfants de la télé dimanche 17 novembre 2019. Le célèbre acteur de la troupe du Splendid était accompagné du réalisateur du film culte, Patrice Leconte. Profitant de leur venue en duo, Laurent Ruquier a proposé à tous les invités présents sur le plateau de jouer au “Vrai ou faux.” Une question a ainsi particulièrement fait rire les deux stars des Bronzés. “Christiane l’esthéticienne existe dans la vraie vie ?”, demande l’animateur. Étonnés, Thierry Lhermitte et Patrice Leconte regardent alors un magnéto montrant une séquence avec une candidate des 12 coups de midi, émission phare de TF1. Celle-ci affirmait ainsi, en février 2019, avoir inspiré l’un des personnages des Bronzés.

⋙ Vidéo - "Tout le monde veut prendre sa place" : une candidate raconte sa rencontre hilarante avec Thierry Lhermitte

“Bonjour, je m’appelle Christiane et je suis esthéticienne”, se présente la candidate des 12 coups de midi face à l’animateur Jean-Luc Reichmann. “C’est grâce à moi que, dans le film Les Bronzés font du ski, l’esthéticienne s’est appelée Christiane. C’est un de mes commerciaux qui était ami avec le metteur en scène du film. Ils sont partis faire du ski et comme il faisait très mauvais ils n’ont pas pu sortir donc le metteur en scène a voulu écrire le scénario et lui a dit ‘Bon, eh bien parle-moi, toi qui es en contact avec l’esthéticienne, raconte-moi un peu la vie des esthéticiennes.’ Alors il lui dit : ‘Ecoute, moi j’en ai une qui est très très sympa, elle s’appelle Christiane.’ Alors il lui a dit ‘Bon eh bien puisque c’est ça, dans le film Les Bronzés font du ski, l’esthéticienne s'appellera Christiane.’” Et de répéter une nouvelle fois : “C’est grâce à moi !”

Face à des invités hilares, Laurent Ruquier s’interroge : Christiane a-t-elle vraiment inspiré le personnage de l’esthéticienne

(...) Cliquez ici pour voir la suite