Thierry Mugler : visage transformé, chirurgie esthétique, corps musclé… Les raisons de sa métamorphose physique révélées

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Thierry Mugler est décédé à l’âge de 73 ans ce dimanche 23 janvier 2022. Au fil de sa vie, le créateur opère une métamorphose physique radicale, jusqu’à devenir méconnaissable. Il subit de multiples opérations de chirurgie esthétique et suit un entrainement sportif intensif. Autant de démarches destinées à se « réapproprier [son] corps » après des années de danse et de couture qui l’ont éreinté ainsi qu’un accident qui l’a laissé défiguré.

Le grand créateur Thierry Mugler nous a quittés à l’âge de 73 ans ce dimanche 23 janvier 2022. Le styliste est décédé d’une « mort naturelle » selon l'annonce faite par son agent auprès de l'AFP.

Ses créations spectaculaires ont marqué la mode tandis que son mythique parfum Angel a envoûté la beauté. Le strasbourgeois de naissance s'est également attelé à faire évoluer son physique au fil des années.

Alors qu’il se fait discret aux alentours de 2010, Thierry Mugler apparaît nu, musclé et tatoué sur une photo qui fuite sur Internet. Le cliché crée un soubresaut, le New York Times l'évoque même dans un article dédié au créateur en 2010. Sa silhouette gracile et son visage fin laissent place à une mâchoire carrée, un nez de boxeur, un corps ultra musclé… Le créateur est totalement transformé, il est méconnaissable.

Vanity Fair rapporte que Thierry Mugler a d’abord eu recours à la chirurgie esthétique afin de ne plus être reconnu : « C’est perturbant d’avoir des gens qui vous rappellent en permanence ce que vous avez fait dans votre passé. »

Mais ces multiples opérations découlent également d’un accident de gymnastique qui l'a laissé défiguré.

Une réappropriation

Dans une interview accordée à Paris Match il y a quelques années, il évoque déjà « la reconstruction » de sa « maison corporelle » : « La première urgence était de me réapproprier mon corps, éreinté par...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles