Thomas Pesquet : spationaute, astronaute, cosmonaute… que faut-il dire ?

·1 min de lecture

Il est le Français le plus connu de la galaxie, notre représentant dans les territoires internationaux du vide intersidéral. Après un premier séjour en 2017, Thomas Pesquet s’est à nouveau envolé pour la Station spatiale internationale, à bord du vaisseau Crew Dragon de la société SpaceX, le 23 avril 2021. Une nouvelle mission de six mois – pour laquelle il touchera un beau salaire, en compensation du sacrifice fait pour sa vie de couple avec Anne Mottet – qui vise à réaliser de nombreuses expériences scientifiques. En plus de tutoyer les étoiles, le spationaute de 43 ans tient à rester ultra-connecté. L’Hexagone vu du ciel, les dîners de l’équipage… Sur les réseaux sociaux, il partage régulièrement des images de son quotidien en impesanteur. Des nouvelles toujours passionnantes, suivies assidûment par plus d’1,5 million d’internautes. Mais une question en tracasse certains : comment doit-on qualifier Thomas Pesquet ? Astronaute, spationaute ou encore cosmonaute, quelle est la bonne appellation ?

En réalité, ces termes désignent tous la même chose, à savoir les voyageurs de l’espace. La différence ne réside non pas dans les compétences ou la hiérarchie des membres d’un équipage, mais uniquement dans leur nationalité. Tous sont des mots hybrides basés sur le suffixe grec “nautes”, signifiant “navigateur”. L’appellation “astronaute” est sans doute la plus commune. Inspirée du grec “astron”, qui veut dire “étoiles”, elle désigne les membres d’équipage américains. A l’époque de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles