Tiako art: "J'ai voulu faire de mon diabète une force"

Pouvez-vous expliquer votre démarche artistique ?

Je me suis rendu compte avec mon traitement de diabète que ça générait beaucoup de matériel, beaucoup de déchets et je trouvais qu'il avait une certaine esthétique. Je le trouvais beau et du coup je me suis dit il faut vraiment que j'en fasse quelque chose et plus je réfléchissais, plus je me suis dit : il faut que je montre que ça peut être une force, que le diabète et le fait d'avoir un diabète de type 1, ce n'est pas une fatalité du tout, ça peut être une force. Moi ça a toujours été mon jumeau invisible comme je dis. J'ai voulu du coup amener ces deux idéologies, le côté recyclage et cette force-là. Ne pas avoir honte, de montrer qu'on est diabétique.

Pouvez-vous nous parler de vos œuvres ?

Sugar Boy déjà c'est la pièce maîtresse. C'est 4 ans de recyclage de mon matériel de diabète que j'ai gardé. Après j'ai récupéré pour Sugar Boy un mannequin d'une pharmacie qui m'a été gentiment donné. Et j'ai assemblé, j'ai composé, ça m'a pris énormément de temps. Sur les sculptures, j'ai essayé de rajouter du dynamisme et de faire un lien avec le sport.

Mon diabète a toujours été un frère siamois qui me suis partout

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles