"Tie Back" : voici la pièce mode qui fait fureur cet automne 2020

·2 min de lecture

Quand les filles en vogue ne s’emparent pas de la tendance du col Claudine, des bottes de pluie ou encore des petits gilets et cardigans trop canons, elles s’affichent plus glamour que jamais avec le Tie Back. Cette nouvelle obsession mode n’est autre qu’un top résolument échancré dans le dos, pile dans la tendance mode de l’automne-hiver 2020-2021. Généralement à manche longue, il se décline aussi à manche courte. Et parmi une ribambelle de modèles proposés, on peut également se tourner vers des mailles fines ou des modèles en satin. Une chose est sûre, toutes les modeuses le portent déjà sur les réseaux sociaux. Et parce qu’il apporte cette touche de glamour et de sexy à nos looks de l’automne, on vous dit comment adopter la tendance pour être au sommet !

Parce que le Tie Back en dévoile déjà beaucoup, attention de ne pas tomber dans le vulgaire. Et pour une tenue de journée au top, mieux vaut l’associer à un jean tendance à l’instar d’un flare ou d’un wide leg. Pour un look officewear un brin glam, rien de mieux que de l’adopter avec un pantalon à pinces, un intemporel très trendy qui fonctionne à coup sûr. Pour les amateurs des looks rock, rien ne vous empêche de le twister à des chuncky boots ou même un pantalon en cuir… Silhouette irrésistible garantie ! Et pour ne prendre froid, munissez-vous d’un des manteaux tendance de la saison à l’instar d’un pardessus frangé ou d’un modèle plus classique à double boutonnage par exemple… Enfin, le Tie Back est la pièce idéale à dégainer en soirée avec une jolie paire de bottes à talons ou d’escarpins. Il y a de quoi faire fureur !Côté morphologie, quasiment tout le monde peut adopter le Tie Back. Il suffit juste de trouver des modèles qui flattent chacune de nos silhouettes. Si vous avez une poitrine généreuse, mieux vaut privilégier un décolleté à l'avant plutôt que dans le dos. En revanche, si vous n'avez pas beaucoup de poitrine mais que vous êtes un peu ronde, rien ne vous empêche d'adopter une coupe moins échancrée dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite