Un tiers des internautes ressentent au moins un effet néfaste des écrans, selon l’Insee : voici les plus fréquents

Un tiers des internautes ressentent au moins un effet néfaste des écrans, selon l’Insee : voici les plus fréquents

Smartphone, télévisions, ordinateurs, tablettes tactiles... Autant d'objets du quotidien que l'on retrouve dans la vie professionnelle et personnelle. Face à l’omniprésence de ces outils numérique dans le quotidien, les recherches se multiplient pour définir leurs effets sur la santé. En avril dernier, un baromètre de l’Ifop pour la Fondation pour l’Enfance, relayé par Femme Actuelle, notait que “71% des parents témoignent de répercussions négatives de l’exposition aux écrans sur le comportement de leur enfant”.

Ce 13 juin, l’Insee publie une enquête pour déterminer les effets néfastes des écrans sur les utilisateurs. Ils ont noté qu’en 2023 “un tiers des internautes ressentent au moins un effet néfaste des écrans”. Ces résultats sont issus des données de l’enquête annuelle auprès des ménages sur les technologies de l’information et de la communication (TIC Ménages).

Sur l’année 2023, l’Insee constate que “34 % des internautes de 15 à 74 ans déclarent au moins un effet néfaste lié à l’usage des écrans dans la vie courante”. Il s’agit du temps “libre”, c’est-à-dire en dehors d’un moment consacré à un emploi ou aux études. La proportion diffère en fonction de l’âge. En effet, l’Insee constate que “les plus jeunes sont particulièrement concernés”. Au total, plus d’un jeune sur deux de moins de 20 ans (57%) dit avoir ressenti au moins un effet négatif contre 49% chez les 20-34 ans.

Parmi les effets néfastes, les auteurs notent que “les moins de 30 ans limitent plus leur temps de sommeil (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite