Tiger 1200 : Triumph lâche un nouveau tigre

Joueuse et voyageuse : la Tiger est une machine polyvalente et plaisante.
Joueuse et voyageuse : la Tiger est une machine polyvalente et plaisante.

Verdict chrono

C'est à une chasse ambitieuse que se livre depuis peu Triumph. Il s'agit non pas d'une chasse au tigre, mais d'une chasse avec un tigre. En ajoutant quelques chevaux et pas mal de caractère à son gros trail routier, en affinant sa silhouette et en le truffant d'aides au pilotage, le constructeur d'Hickley pourrait bien mordiller les mollets du roi des trails, la BMW 1250 GS.

La Tiger 1200 peut aussi s'aventurer en hors piste, grâce à un grand débattement et des suspensions performantes, sans oublier le cardan.

Le concept

Le marché des gros trails routiers se porte toujours très bien, et chaque marque de deux-roues tente de s'y faire une place à sa manière : Honda en jouant sur le mythe de l'Africa Twin, Ducati sur le caractère ébouriffant de la Multistrada, BMW sur le grand confort de la GS. Triumph tente de jouer une carte à part, concentrant un peu des qualités piochées ailleurs. Le constructeur britannique est parti de la Tiger précédente pour à peu près tout revoir. Le moteur, issu de la Speed Triple RS, est un trois-cylindres (évidemment) survitaminé et rageur, qui, bien qu'allégé de quelques cm3, délivre 150 ch (soit 9 de plus qu'avec le précédent moteur). Les ingénieurs ont aussi infligé une sacrée cure d'amaigrissement à la machine : ils l'ont allégée de 25 kilos, ce qui n'est pas… une mince affaire ! La ligne, plus affûtée, ne dégage pas une personnalité hors normes, mais elle est plutôt réussie. On pense notamment au gros phare avan [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles