TikTok : une jeune femme dénonce l’inaccessibilité des plages pour les personnes en fauteuil roulant

©Getty Images / Westend61

Kenza, utilisatrice de TikTok et jeune étudiante en fauteuil roulant, a posté une vidéo sur le réseau social afin de sensibiliser un maximum de personnes sur le manque d’accessibilité pour les personnes handicapées dans certains espaces publics comme la plage. La vidéo est depuis sa publication devenue virale. Décryptage.

En juin dernier, Kenza jeune fille de 22 ans partage une vidéo sur TikTok sous son pseudo @withmywheels. Dans cette publication, la jeune femme montre la difficulté de se rendre à la plage en tant que personne en fauteuil. Elle explique alors en légende de son post : « Je n’ai aucune haine contre qui que ce soit. Cette vidéo a pour but de sensibiliser, mais aussi de pouvoir vous montrer mon quotidien ». Le contenu est rapidement devenu viral et comptabilise aujourd’hui pas moins de 2,2 millions de vues sur le réseau social. Depuis ce partage, la jeune femme affirme recevoir de nombreux témoignages de personnes ayant vécu une situation similaire.

À lire aussi >> Pour les femmes en situation de handicap, le suivi gynécologique fait défaut

En fauteuil, aller à la plage s’avère être impossible

Absence de tapis, accès inexistant ou manque de rampe… les espaces publics ne sont pas toujours adaptés aux personnes en fauteuil roulant. C’est notamment le cas des plages, où

souvent aucun accès n’est mis à disposition pour les personnes à mobilité réduite. Kenza, une jeune femme de 22 ans, a voulu alerter sur cette situation via une vidéo TikTok. La jeune femme en fauteuil depuis ses 2 ans suite à un accident de voiture est devenue tétraplégique incomplète – c’est-à-dire, qu’elle peut donc utiliser ses bras, mais difficilement ses doigts. Récemment, elle a voulu se rendre à la plage à Montpellier. Le problème ? Impossible pour elle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles