Tofu soyeux : bienfaits, recettes… une naturopathe nous dit tout

·2 min de lecture

L’essayer, c’est l’adopter ! Amalia Boxberger, naturopathe, nous en dit plus sur les atouts et l'utilisation du tofu soyeux.

Quèsaco ?

C’est du lait de soja coagulé avec du nigari (chlorure de magnésium). A la différence du tofu ferme, il n’est ni égoutté ni pressé, d’où sa texture et son goût proches de ceux de la crème fraîche. Le plus souvent présenté en barquette, il a la consistance d’un flan. Le tofu soyeux se garde au réfrigérateur et doit être consommé dans les deux ou trois jours suivant son ouverture.

A quoi sert-il ?

Cet aliment vegan fait office de crème végétale et permet de remplacer des produits d’origine animale dans nos recettes : 100 g de tofu soyeux équivalent à un œuf, à 100 g de crème fraîche ou à 100 ml de lait. C’est également un très bon liant. Comptez 100 g dans une soupe pour quatre personnes.

Quels sont ses atouts ?

Il renferme 5% de protéines végétales (contre 2,3% pour de la crème fraîche à 30% de matière grasse) et l’intégralité des huit acides aminés essentiels que l’organisme ne sait pas fabriquer. Le tofu soyeux contient aussi du calcium (21 mg pour 100 g), de la vitamine D (0,25 µg pour 100 g) et du phosphore (58 mg pour 100 g), essentiels à la construction et à la solidité du squelette et des dents. Grâce à la présence de fer (0,64 mg pour 100 g) et de magnésium (64 mg pour 100 g), il aide à résister à la fatigue et au stress. Autres atouts de cette crème végétale : elle est dénuée de sodium et quasiment dépourvue de lipides (2,9 g pour 100 g) et d’acides gras saturés...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi