Les toits de Paris ou la baguette : qui sera inscrit au patrimoine immatériel de l'Unesco ?

·1 min de lecture

Quel symbole français sera inscrit cette année au patrimoine immatériel de l'Unesco ? Trois candidats sont en lice pour être proposés en tant que candidat par la France : le Biou d'Arbois, une fête traditionnelle viticole du Jura, la mythique baguette de pain et les artisans des toits de Paris. Si tous sont une partie de la culture nationale, un seul pourra concourir pour obtenir le prestigieux label, qui valorise les savoir-faire traditionnels. La compétition s'annonce serrée.

>> LIRE AUSSI - Le sauna finlandais classé au patrimoine immatériel de l'Unesco

La baguette, patrimoine français intergénérationnel

Pour les défenseurs de la boulangerie, l'argumentaire est clair. "On est meilleur candidat parce que la baguette est un sujet qui concerne tout le monde", affirme Dominique Anract, le président de la Confédération nationale de la boulangerie. Pour lui, la baguette, de préférence bien cuite, c'est le symbole du patrimoine français. 

>>Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Cela transcende les classes sociales. Le fait d'aller chercher cette baguette tous les jours, d'envoyer la première course à un enfant, le premier quignon de pain d'un bébé. C'est cette culture qu'on veut conserver", poursuit le président de la Confédération nationale de la boulangerie, au micro d'Europe 1. "Les toits de Paris sont un petit peu en compétition. On les invitera, je pense, à manger une bonne baguette avec nous."

Donner de la visibilité aux métiers de couvreurs-zingue...


Lire la suite sur Europe1