Tom Felton réunit le casting de la saga Harry Potter : les petits sorciers ont bien grandi !

A l’occasion du 19e anniversaire de la sortie du premier film « Harry Potter » au cinéma, l’acteur Tom Felton a organisé un rassemblement virtuel avec les membres du casting de la saga, ainsi que quelques fans. Tom Felton a réussi son pari. Au mois d’octobre dernier, l’acteur qui incarnait Drago Malfoy dans la saga « Harry Potter » , faisait part de son souhait d’organiser des retrouvailles virtuelles avec tous ses anciens partenaires de jeu, pour célébrer le 19e anniversaire de la sortie du premier film « Harry Potter à l’école des sorciers » au cinéma. Samedi 14 novembre, l’acteur a célébré cet événement lors d’une soirée spéciale pour soutenir une association qui lutte contre le suicide chez les jeunes. Dans une vidéo intitulée « Tom Felton’s Home Party : 19 Years Later », diffusée sur Veeps, une plateforme de streaming payante, le comédien a convié une partie des acteurs de la saga Harry Potter, ainsi que quelques fans. Daniel Radcliffe, Ruper Grint et bien d’autres Les membres du casting ont été invités à répondre à tour de rôle à la question suivante : « Qu’est-ce que 19 ans plus tard signifie pour vous ? » Au fur et à mesure du live, on a pu retrouver James et Oliver Phelps (Fred et George Weasley), Bonnie Wright (Ginny Weasley), Mark Williams (Arthur Weasley), Chris Rankin (Percy Weasley), Evanna Lynch (Luna Lovegood), Jason Isaacs (Lucius Malfoy), Alfred Enoch (Dean Thomas) et bien sûr Ruper Grint et Daniel Radcliffe. Le directeur et producteur de la saga, Chris Colombus était également de la partie. Malheureusement, Emma Waston qui incarnait Hermione Granger a manqué à l’appel. Durant une heure et demie, les fans ont pu découvrir quelques anecdotes sur la saga. Tom Felton, guitare en main et masques Harry Potter accrochés au bras, a assuré le show en rythmant l’événement par quelques chansons et plaisanteries. Le comédien a d’ailleurs révélé avoir répondu au questionnaire Potterheard, au terme duquel il s’était vu attribuer la maison Serdaigle à son plus grand désarroi. L’événement aura eu l’avantage d’avoir récolté des dons pour l’association mais aussi de ravir les Potterhead.