• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tom Hanks a hurlé sur des fans pour protéger son épouse, Rita Wilson

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tom Hanks a crié sur un groupe de fans après que l'un d'eux a failli renverser sa femme Rita Wilson.

L'acteur de Forest Gump et la chanteuse et actrice étaient entourés de fans voulant des autographes et des selfies alors qu'ils quittaient un restaurant et se dirigeaient vers leur voiture qui les attendait à New York, mercredi soir (15 juin 22). Des séquences vidéo publiées sur YouTube montrent un fan marchant aux côtés de lui et regardant dans sa direction avant de s'écraser directement dans le dos de sa femme. Rita Wilson, qui a failli trébucher, s'est arrêtée de marcher et a demandé à la foule d' « arrêter ».

Cela a incité l'acteur à se retourner et à crier avec colère contre les fans alors qu'il levait les mains pour les exhorter à reculer. « (C'est) ma femme, reculez, bordel de me*de ! », a-t-il hurlé avant de les fixer du regard. Lorsque certaines personnes se sont interrogées sur ce qui s'était passé, il a déclaré : « Vous renversez ma femme ».

Certains des fans ont pu être entendus s'excuser pour la situation alors que le couple était escorté dans leur voiture par des agents de sécurité.

C'est la deuxième vidéo de l'acteur oscarisé à devenir virale cette semaine. Elle fait suite à des images montrant ses mains tremblant de manière incontrôlable lors de son discours pendant la première australienne de son nouveau film Elvis. Le clip, qui a été enregistré le 4 juin, a inquiété les fans sur les réseaux sociaux.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles