"Je tombe à la renverse" : Jean Dujardin réagit aux critiques contre la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde de rugby

Le 8 septembre dernier, la Coupe du Monde de rugby 2023 a débuté au Stade de France. Avant la victoire des Bleus face à la Nouvelle-Zélande (23-17), le public présent et les téléspectateurs ont pu assister à la cérémonie d'ouverture imaginée notamment par Jean Dujardin.

À lire également

Coupe du Monde de rugby 2023 : êtes-vous incollable sur le XV de France ? (QUIZ)

Le show, qui a duré une trentaine de minutes, mettait donc en scène l'acteur de dans le rôle de Jean-Miche, un boulanger de l’après-guerre. Durant la cérémonie, il distribuait du pain et des accolades aux habitants fictifs d’un joli village d’antan nommé ovalie. Jean Dujardin n'a pas hésité à jouer sur les clichés français, dans une ambiance “c'était mieux avant”. Si le spectacle n'a pas connu de couac technique, il n'a pas fait l'unanimité auprès du public. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont vivement critiqué les partis pris de la cérémonie. "C'est un désastre ! C'est une accumulation de clichés, c'est cheap avec tout le "gratin" artistique, de Dujardin à Lachaud. C'est beauf et moche et ne manquent que le gendarme de Saint-Tropez et Ratatouille", pouvait-on notamment lire. Ce jeudi 14 septembre, Jean Dujardin a pris pour la première fois la parole afin de répondre à ces attaques.

À lire également

Tapie : Qu’est devenu Jacques Glassmann, le footballeur qui a dénoncé le scandale VA-OM ?

"Je tombe à la renverse. Je n'aurais jamais pensé que ma participation à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde de Rugby déclencherait un tel déferlement de commentaires, politiques et médiatiques ... On l'a voulue belle, on l'a voulue festive, on s'est amusé à l'imaginer, on s’est investi tous ensemble, bénévoles, artisans, artistes, heureux de la préparer en pensant au plaisir de tous. On a voulu célébrer notre pays, notre savoir-faire et l'histoire du rugby", a-t-il commencé.