Tony Parker : sa compagne Alizé Lim fait de rares confidences sur sa vie de couple

·2 min de lecture

Invitée dans l’émission « Alors on pense », sur France Info, la joueuse de tennis Alizé Lim s’est confiée sur la manière dont son HPI peut impacter sa relation amoureuse.

Elle y consacre un ouvrage, intitulé « Éloge de l’inconditionnel : témoignage d’une zèbre sur le court ». Joueuse de tennis et compagne de Tony Parker, Alizé Lim dévoile une nouvelle facette de sa personnalité et se confie sans fard sur son HPI (haut potentiel intellectuel, ndlr). Invitée dans l’émission France Info « Alors on pense », ce mardi 25 mai, la trentenaire au quotient intellectuel plus élevé que la moyenne revient notamment sur la manière dont cette caractéristique peut affecter sa vie de couple. « C’est très compliqué », débute celle qui partage sa vie avec l’ancienne star de NBA depuis plusieurs mois. « Je pense qu’on a besoin d’une quantité d’amour – et comme on le dit pour tout – en plus, tout à l’extrême. Ce n’est jamais assez. Tout est remis en question. Tout est pris au premier degré donc la peur est maximisée si un mot est dit de travers et on peut très vite arriver à cette conclusion : “La personne ne m’aime pas. Elle ne m’aimera jamais assez ou elle ne m’aimera jamais autant que moi je l’aime”. »

Lire aussi : Couple de légende : Eva Longoria & Tony Parker, romance franco-latine

Dans la suite de son interview, Alizé Lim confie devoir composer avec une hypersensibilité qui peut affecter son couple : « C’est presque ce sentiment, comme à l’école ou au tennis, de devoir faire un petit peu moins, de ne pas trop en faire, de ne pas avoir peur d’effrayer les autres, qu’on retrouve...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles