Le top 7 des aliments qui nuisent à la planète

·1 min de lecture

Production, transformation, transport, stockage : nos aliments ont un impact loin d’être négligeable sur le réchauffement climatique, et plus généralement sur la biodiversité et l'épuisement des ressources naturelles. Selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), l'alimentation contribue à hauteur de 25 % de l’empreinte carbone des ménages et représente 23 % de l’énergie finale consommée par les Français. Ainsi, remplir le frigo fait grimper le thermomètre mondial. Tout du moins, si nous ne prêtons pas garde à ce que nous mangeons. Certaines denrées ont, en effet, un bilan environnemental bien plus néfaste que d’autres. Et contrairement à une idée reçue, la principale nuisance n’est pas toujours due à leur transport. Et ce, même s'ils débarquent depuis l’autre bout du monde. C’est souvent leur production qui provoque le plus de méfaits : épuisement des ressources en eau, pollutions des sols, déforestation… De quoi donner un goût amer à certaines denrées.

Les industriels la mettent à toutes les sauces ! Elle se retrouve dans des gâteaux, des pâtes à tartiner, des margarines, des biscottes, des bonbons, des mueslis… et même des boissons (Oasis pêche-abricot, par exemple). Cette matière grasse peu chère, dont use et abuse les professionnels de l’agroalimentaire, a cependant un coût environnemental élevé. Selon WWF, la culture des palmiers à huile est la principale source de déforestation en Asie du Sud-Est, d’où proviennent 85 % de la production mondiale. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles