• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Michel Sarran : le directeur des programmes de M6 explique pourquoi il a été remplacé dans "Top Chef"

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est une nouvelle que les fans ont eu du mal à digérer... Mardi 31 août 2021, Michel Sarran a annoncé sur son compte Instagram qu'il ne figurerait pas au sein du jury de la prochaine saison de Top Chef. Une décision unilatérale prise par la chaîne M6 qui a choisi de le remplacer par Glenn Viel, chef déjà vu dans l'émission en tant que guest. Un changement qui a beaucoup attristé Michel Sarran, comme il l'a confié dans une interview au Parisien dimanche 5 septembre 2021. "Top Chef, c'est sept ans de ma vie. Même si on sait que toute histoire a une fin, ça fait un petit peu mal quand ça arrive". Pour le chef, cette annonce a eu l'effet d'une claque, d'autant qu'il semble ne pas avoir pu comprendre ce choix de la part de la chaîne. "Quand je l'ai appris, ça m'a fait un pincement au cœur. Ça a été un peu violent. Je ne m'y attendais pas du tout. Pourquoi moi ? Qu'est-ce qui a motivé leur décision ? Qu'est-ce que j'ai mal fait ? Je n'ai pas eu réponse", a ajouté Michel Sarran.

Invité de l'émission Laissez-vous tenter, sur RTL, lundi 6 septembre 2021, Thomas Valentin s'est justifié quant à cette décision difficile. Un peu gêné, le directeur des programmes de M6 est resté assez évasif. "Un jury, ça évolue. Il y a déjà eu neuf jurés différents qui ont incarné Top Chef. Michel Sarran était avec nous pendant sept ans. On a pensé que c’était important d’avancer et de proposer une nouvelle manière de juger ces jeunes gens si talentueux".

Selon l'homme de télévision, l'émission a gagné en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles