Top Chef - "Elle est où la cohérence ?", "je vais péter un câble", "j'ai rien compris" : le plat de Mickaël choque les twittos

Mickaël décide de cuisiner du porc cru pour dénoncer l'élevage intensif. Un choix qui ne plaît pas aux internautes. (Capture d'écran M6)

Ce mercredi 11 mai, Top chef est de retour avec plus que six candidats au compteur. Cette semaine, on se retrouve avec une épreuve engagée où le visuel du plat doit être impactant. Mais sur Twitter, le choix créatif de Mickaël est loin de faire l'unanimité.

Le visuel du plat devait être choquant. Au moins, c'est réussi. Top chef revient ce mercredi 11 mai avec une épreuve pour le moins originale et proposée par le chef danois Rasmus Munk. Ce dernier est le chef iconoclaste du restaurant doublement étoilé Alchemist à Copenhague. Un lieu hors du commun où les clients dégustent des plats à l'allure extraordinaire qui dénoncent des sujets de société. L'objectif de Rasmus Munk : marquer les esprits avec un restaurant qui peut permettre de sensibiliser sur des problématiques importantes.

Invité dans l'émission de cuisine phare, le chef danois a donc décidé de mettre les candidats à rude épreuve en leur proposant de reproduire son concept : réaliser un plat gastronomique, visuellement étonnant et qui dénonce, mais aussi où l'on comprend dès le premier coup d'œil ce que le cuisinier a souhaité faire passer comme message.

Vidéo. La minute de Stéphane Rotenberg

Dénoncer l'élevage industriel... avec de la viande

Chaque candidat dévoile son idée. Arnaud, par exemple, décide de dénoncer le manque de dons du sang avec une assiette à l'allure ensanglantée. Louise, de son côté, décide de dénoncer la faim dans le monde avec un plat qui ressemble à de la terre et qui est à manger à la main. Mickaël, lui, souhaite dénoncer l'élevage intensif. Pour ce faire, il cuisine du porc cru présenté sur un crâne de cochon et appelle son plat "mon cochon bien élevé". Selon les internautes, dégoûtés, ce choix est douteux : on ne peut pas dénoncer l'élevage industriel en cuisinant de la viande. Un non-sens qui les révolte et ils ne manquent pas de le faire savoir.

Ce n'est pas la première fois que les téléspectateurs sont dégoûtés par le choix du plat d'un candidat. Pourtant, le chef Rasmus Munk, lui, a été totalement convaincu par ce porc cru. Selon lui, on se souvient de ce plat et on comprend tout de suite le message. Il est tellement impressionné qu'il décide de faire de Mickaël le vainqueur de l'épreuve.

VIDÉO - Top Chef : Jugée "imbuvable", une candidate se met "Twitter à dos"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles