• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mort de Jean-Paul Belmondo : Rachid Ferrache, le petit garçon de "L'As des as", fond en larmes en direct

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un moment bouleversant. Quelques heures après l'hommage rendu à Jean-Paul Belmondo aux Invalides, un prime spécial de Balance ton post ! a été consacré à l'acteur sur C8 le jeudi 9 septembre 2021. Rachid Ferrache, qui jouait à son côté dans L'As des as (1982) de Gérard Oury, n'a pas pu retenir ses larmes au moment d'évoquer la relation qu'ils partageaient depuis ce tournage. "C’est très dur pour moi de retranscrire la relation que j’ai pu avoir avec Jean-Paul, parce que c’était vraiment une relation… Je ne voudrais pas retirer ça à ses enfants et petits-enfants par respect, mais on avait vraiment une relation de père/fils", a-t-il déclaré dans l'émission présentée par Eric Naulleau. Avant d'affirmer : "Il m’avait donné toute sa confiance." Pris par les sanglots, il n'arrivait plus à continuer. Le journaliste l'a encouragé à raconter une anecdote. Rachid Ferrache a réussi, non sans difficulté, à relater que Jean-Paul Belmondo "faisait venir des cadeaux pour toute la famille à Noël". À l'ancien comparse d'Eric Zemmour de conclure : "C’était un type bien, quoi."

Sur BFMTV le mardi 7 septembre 2021, lendemain de la mort de l'acteur de légende, Rachid Ferrache, qui a fait carrière dans la musique, avait dévoilé que le comédien avait été "quelqu'un de très paternel, très protecteur" avec lui sur le tournage du film culte. "Il surveillait les équipes pour savoir si on me parlait bien", a-t-il ajouté.

Jean-Paul Belmondo a marqué tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer. Ils l'ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles