Toulouse: Aboukhlal sort du silence après avoir refusé de porter le maillot arc-en-ciel de lutte contre l'homophobie

Toulouse: Aboukhlal sort du silence après avoir refusé de porter le maillot arc-en-ciel de lutte contre l'homophobie

Après avoir séché le match contre le FC Nantes ce dimanche pour ne pas porter un maillot au flocage arc-en-ciel en soutien à la lutte contre l'homophobie mis en place lors de cette 35e journée de Ligue 1, l'ailier droit de Toulouse Zakaria Aboukhlal a tenu à justifier son acte sur ses réseaux sociaux à l'issue de la rencontre.

"Je ne pense pas être la personne la plus apte à participer à cette campagne"

"Je tiens à souligner que j'ai la plus grande estime pour chaque individu, quels que soient ses préférences personnelles, son sexe, sa religion ou ses origines. c'est un principe que l'on ne soulignera jamais assez", démarre le communiqué entièrement rédigé en anglais et publié une fois la rencontre terminée, sur un score de 0-0.

"Le respect est une valeur que j'estime beaucoup. Il s'étend aux autres, mais il englobe aussi le respect de mes propres croyances. C'est pourquoi je ne pense pas être la personne la plus apte à participer à cette campagne, poursuit le joueur. J'espère sincèrement que ma décision sera respectée, tout comme nous souhaitons tous être traités avec respect."

Une absence confirmée par le club dans l'après-midi

Après les révélations de La Dépêche du Midi, Toulouse avait confirmé dans un communiqué publié juste avant la rencontre que des joueurs - sans les citer - avaient été écartés pour la réception de Nantes ce dimanche en raison de "leur désaccord concernant l'association de leur image aux couleurs arc-en-ciel représentant le mouvement LGBT."

"Bien que respectueux des choix individuels de ses joueurs, et après de nombreux échanges, le Toulouse Football Club a choisi d’écarter lesdits joueurs pour la rencontre prévue ce dimanche à 15h (avant report, ndlr) au Stadium de Toulouse", expliquait le club haut-garonnais.

Article original publié sur RMC Sport