Publicité

Toulouse: les dettes de Rasmus Nicolaisen auprès de ses coéquipiers, source de tensions dans le vestiaire

Toulouse: les dettes de Rasmus Nicolaisen auprès de ses coéquipiers, source de tensions dans le vestiaire

Le 14 avril dernier, Rasmus Nicolaisen n'était pas présent pour la rencontre de Ligue 1 entre Toulouse, son club, et l'OL. Officiellement, un problème physique avait été avancé par l'entraîneur Philippe Montanier pour justifier cette absence. Mais d'après les informations de l'Equipe, confirmant celles du site spécialisé lesViolets.com, le défenseur danois aurait été écarté en raison de tensions dans le vestiaire, provoquées par une histoire d'argent.

Amateur de jeux en ligne, l'homme de 26 ans aurait emprunté un montant de 100.000 euros à plusieurs coéquipiers et membres du staff, afin de couvrir ses dettes. Rasmus Nicolaisen se serait retrouvé incapable de rembourser ses donateurs. D'autres membres du club, à l'image d'un Gabriel Suazo très étonné par la situation, auraient refusé d'aider le Danois.

Après l'apparition de plusieurs tensions dans le vestiaire, le capitaine Brecht Dejaegere et Branco van den Boomen auraient fait part du mécontentement général auprès du président Damien Comolli. Plusieurs joueurs auraient menacé de ne pas jouer si aucune solution n'était trouvée. Par conséquent, Nicolaisen aurait ainsi été écarté et une avance sur salaire aurait permis de régler le litige. Ado Onaiwu aurait par exemple prêté 50.000 euros à l'ancien joueur de Midtjylland.

Plusieurs affaires pour Toulouse ces derniers jours

De retour face à Lorient le 23 avril, Rasmus Nicolaisen était aussi aligné pour la finale de Coupe de France le 29 avril face à Nantes. En 2020-2021, alors prêté à Portsmouth, Rasmus Nicolaisen avait été sanctionné par la Fédération anglaise pour avoir parié sur 53 matchs. Le joueur s'était acquitté d'une amende de 2.800 euros, tout en se justifiant par le fait que les règles étaient différentes entre le Danemark et le Royaume-Uni.

Pour Toulouse, c'est une nouvelle affaire de plus à gérer publiquement. Ces derniers jours, RMC Sport rapportait qu'une altercation avait éclaté entre l'attaquant international marocain Zakaria Aboukhlal et Laurence Arribagé, adjointe au maire en charge des Sports, lors des festivités au Capitole au lendemain de la victoire en Coupe de France. Une altercation confirmée par l'AFP. Le joueur n’avait pas apprécié la demande de l’élue de faire moins de bruit au moment d’un discours. Et lui a fait savoir... en des termes particuliers. Une enquête interne a été ouverte et Aboukhlal provisoirement mis à l'écart.

Le week-end dernier, plusieurs joueurs de Toulouse ont refusé de porter le maillot au flocage arc-en-ciel dans le cadre de la journée de la lutte contre l'homophobie. Ce même Zakaria Aboukhlal s'était justifié sur ses réseaux sociaux pour expliquer son point de vue. Dans une bonne posture sportive depuis sa victoire en Coupe de France, le TFC connaît donc quelques remous, ternissant un peu cette belle période.

Article original publié sur RMC Sport