Toulouse : l’incroyable déménagement d’un monument de 1 400 tonnes

Étayé et cerclé d'une structure métallique, l'arc de triomphe toulousain va bouger de près de 40 mètres.  - Credit:DR
Étayé et cerclé d'une structure métallique, l'arc de triomphe toulousain va bouger de près de 40 mètres. - Credit:DR

Les monuments déménagent aussi ! L'arc de triomphe à la gloire des combattants de la Haute-Garonne, construit entre 1923 et 1931 par l'architecte Léon Jaussely en hommage aux soldats du département engagés lors de la Première Guerre mondiale, va ainsi être déplacé ce jeudi 31 août. Le site doit être dégagé pour permettre l'avancée d'un vaste chantier : la création d'une nouvelle ligne de métro.

Inspiré des édifices antiques glorifiant les forces armées (des plaques rappellent, outre la mémoire des soldats de 14-18, celle des engagés lors de la Seconde Guerre mondiale mais aussi en Indochine…), l'édifice est au centre de nombreuses cérémonies du souvenir. Une flamme y est régulièrement allumée à ses pieds pour rappeler le sacrifice des combattants morts au combat.

Objectif : sauver 50 platanes

Son déplacement représente une prouesse technique : ce monument pèse en effet près de 1 400 tonnes. Cette opération, rendue nécessaire par l'agrandissement de la station de métro François-Verdier, ne sera pas définitive. Courant 2027, l'édifice doit revenir à son emplacement initial.

Ce déménagement était la seule solution possible pour éviter l'abattage de 50 platanes, indiquent les porteurs du projet. Le percement des allées voisines, envisagé un temps, aurait conduit à l'arrachage des arbres. Face à l'hostilité des riverains, Tisséo, l'établissement public qui gère les transports publics dans l'agglomération toulousaine, a préféré bouger le monument…

À LIRE AUSSIÀ Massy [...] Lire la suite