Tour de France 2022 : après la recrudescence de cas de la Covid-19, la Grande Boucle est-elle en train de devenir un cluster ?

Depuis deux ans, le monde entier vit avec la pandémie de la Covid-19 qui chamboule le quotidien. Si le virus semblait s’être calmé ces derniers mois, fait-il son grand retour ? Le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter et, alors que le Tour de France se déroule jusqu'au 24 juillet 2022, celui-ci pourrait être menacé par l’épidémie. Récemment, c’est Guillaume Martin qui a été contraint d’abandonner après avoir été testé positif. Dans les colonnes du Parisien, dimanche 10 juillet 2022, son manager a fait quelques confidences à ce sujet. "Le médecin lui a fait passer un test antigénique samedi car il se plaignait, depuis vendredi, de maux de gorge. Il pensait que c‘était une angine", a-t-il d’abord expliqué avant de préciser : "Quand on a eu le résultat positif, on en a réalisé un deuxième, lui aussi positif". Rapidement, Guillaume Martin a estimé qu’il était un danger pour le reste du peloton et a donc pris la décision de ne pas y participer. "C’est la première fois depuis le début de la pandémie qu’il l’attrape. Il est toujours très vigilant. Il est très sérieux", a poursuivi son manager avant d’ajouter : "On ne sait pas trop comment il a été contaminé".

Dans les colonnes du Parisien, Cédric Vasseur n’hésite pas à partager ses inquiétudes concernant la suite du Tour de France. "On a des dispositifs infrarouges dans la chambre de chaque coureur, dans l’espace restauration et dans le bus", a-t-il d’abord expliqué avant d’ajouter : "Ça permet de faire en sorte que le virus ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles