Tour de France : pourquoi la course a-t-elle été interrompue ?

C'est assez rare pour être souligné ! Mardi 12 juillet 2022, lors de la douzième étape du Tour de France, entre Morzine et Megève, dans les Alpes, la course a été interrompue durant de longues minutes. Comme le rapportent nos confrères de RTL, le même jour, la direction de la Grande Boucle a pris la décision de neutraliser la course alors que des manifestants avaient pris place au milieu de la route et utilisaient des fumigènes. Peu de temps après, le groupe d'activistes pro-climat Dernière Rénovation a revendiqué l'action militante sur Twitter. "Aujourd’hui, neuf citoyens et citoyennes soutenant Dernière Rénovation ont interrompu la 10e étape du Tour de France entre Morzine et Megève au niveau de Magland. Nous ne pouvons plus rester spectateurs du désastre climatique en cours. Il nous reste 989 jours pour sauver notre avenir, notre humanité", ont-il ainsi écrit en légende d'une photo de l'interruption de la course.

Concernant le déroulé de la course, au moment où les organisateurs ont décidé de la neutraliser, les célèbres coureurs ont dû mettre un pied à terre. Les écarts entre les coureurs ont donc été pris en compte afin de ne pénaliser personne le temps que l'incident soit résolu. Au bout de quinze minutes, tous les cyclistes professionnels ont pu repartir. Lors de cette manifestation, aucune personne n'a été blessée. Nos confrères de RTL ont pu interroger l'un des militants, Thibaut. Il a expliqué pourquoi Dernière Rénovation avait voulu perturber l'étape du Tour de France. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles