Le tournage de “Triangle of Sadness”, la prochaine satire sociale de Ruben Östlund, est terminé

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Jonathan Nackstrand/AFP)
(Copyright Jonathan Nackstrand/AFP)

Après 73 jours de tournage, et de nombreux retards pris à cause de la pandémie, Ruben Östlund et son équipe plient enfin bagage. Le cinéaste suédois travaillait depuis le 19 février 2020 sur la mise en scène de Triangle of Sadness, entre les studios de Film i Väst en Suède (où Lars von Trier a ses habitudes) et un yacht amarré en Grèce. Et il ne s'agissait pas de n'importe quel bateau, mais du légendaire yacht ayant appartenu à Aristote Onassis, The Christina O, sur lequel des invités aussi célèbres que Marilyn Monroe, Marlene Dietrich, Greta Garbo, Ava Gardner, Maria Callas, Jackie Kennedy, Winston Churchill, John Wayne ou Frank Sinatra ont séjourné.

Triangle of Sadness est le premier film de langue anglaise de Ruben Östlund, mais l'expérience a surtout été unique en son genre en raison des circonstances liées à la pandémie. Selon Variety, les producteurs (Erik Hemmendorff et Philippe Bober) ont relevé le plus grand défi de leur carrière en assurant la fin du tournage sans qu'aucun membre de l'équipe ne soit contaminé. Le réalisateur évoque cette atmosphère particulière dans laquelle il a fallu travailler : “Durant le premier confinement, nous étions vraimen

Lire la suite sur lesinrocks.com