Toute la population française va-t-elle devoir se faire vacciner une 3e fois ? La réponse d'Olivier Véran

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À l'occasion de son retour aux commandes de C à vous sur France 5 pour une nouvelle saison inédite lundi 30 août 2021, Anne-Elisabeth Lemoine a reçu sur son plateau le ministre de la santé, Olivier Véran. Alors qu'une partie de la population défile chaque samedi dans les rues pour exprimer son hostilité au pass sanitaire, et à la vaccination en général, le membre du gouvernement a profité de son entretien avec l'animatrice pour défendre une nouvelle fois le pass sanitaire face aux critiques dont il fait l'objet. Interrogé sur la couverture vaccinale en France, Olivier Véran s'est montré satisfait des chiffres de la campagne de vaccination lancée par le gouvernement, mais n'a toutefois pas totalement écarté l'hypothèse d'un nouveau confinement à l'avenir.

Le ministre de la Santé a également été questionné par Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen au sujet de la 3e dose de vaccin, qui va commencer à être administrée aux personnes âgées de plus de 65 ans. "Cela concernera tout le monde ? Ou seulement les plus de 65 ans ?", a demandé la présentatrice, en s'appuyant sur les propos du président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, qui estime qu'une 3e injection de vaccin contre le coronavirus devrait "concerner une majorité de Français". "Quand on est âgé de moins de 65 ans, on a un système immunitaire qui a une maturité, c'est-à-dire qui garde en mémoire les informations qu'on lui a données plus longtemps et plus fortement", a tout d'abord expliqué le membre du gouvernement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles