Toux, nez bouché… Certains médicaments ne sont pas sans risque, alerte 60 millions de consommateurs

iStock / dolgachov

Chaque année, c’est la même rengaine : lorsque la saison froide approche, les petits maux de l’hiver s’immiscent dans notre quotidien. Pour atténuer les symptômes tels que la toux ou le nez bouché, il n’est pas rare de se tourner vers des sirops, des expectorants ou encore des décongestionnants. Ces médicaments ne sont pourtant pas sans risque : dans son nouveau numéro paru le 27 octobre, 60 millions de consommateurs alerte sur le manque d’efficacité et les potentiels dangers associés à certains de ces produits.

Lorsque vous souffrez de toux sèche, vous prenez du sirop ? Prudence ! Ces médicaments sont associés à certains effets secondaires, comme le souligne l'association de consommateurs. C’est le cas des antitussifs codéinés, délivrés sur ordonnance, qui peuvent entraîner de la somnolence et des difficultés respiratoires. Les antitussifs à base d’antihistaminiques, en libre accès, peuvent quant à eux causer une constipation, une somnolence, mais aussi des troubles cardiaques ou des réactions allergiques. Ils sont ainsi jugés plus dangereux qu’utiles.

Contre la toux sèche, Il existe d’autres solutions moins risquées même si peu efficaces, selon 60 millions de consommateurs, qui cite les sirops et les pastilles à base d'extraits de plantes. Gare cependant à certains ingrédients comme l’alcool et les huiles essentielles chez les enfants ou pendant la grossesse.

Si vous misez sur les expectorants en cas de toux grasse, sachez que certains sont à éviter, comme l’indique l'association (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite