"Je suis très curieux des autres" : les secrets de Clovis Cornillac pour garder son âme d’enfant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Clovis Cornillac est à l'affiche du film "C'est magnifique", au côté d'Alice Pol. L'histoire est celle de Pierre, un homme qui a toujours vécu entouré d'abeilles et de fleurs. Un monde tout rose qui s'effondre lorsque ses parents décèdent. Il doit alors se confronter aux dures réalités de la vie. Il apprend qu'il a été adopté et part en quête de ses origines. Sur sa route, il va croiser des personnages qui vont mettre sa gentillesse et sa bienveillance à l'épreuve. Le film a été tourné dans les rues de Lyon et est sorti en salles le 1er juin 2022. À cette occasion, vendredi 3 juin, Clovis Cornillac a accepté de donner une interview à Femme Actuelle. Il parle de son film, conçu à travers le prisme d'une certaine naïveté infantile. Il en profite donc pour confier ses secrets pour conserver son âme d'enfant.

Le monde dans lequel nous vivons est-il trop focalisé sur le mauvais ? Dans son interview, l'acteur déplore qu'aujourd'hui, il soit si facile de se moquer des autres et de ce qu'ils créent. "Le cynisme a pris la part belle un peu partout. Depuis des années je trouve qu’il s’installe de manière insidieuse", explique-t-il. Mais Clovis Cornillac a choisi de relativiser. "Si on veut me taper dessus, ce n’est pas très grave", confie-t-il. Pour conserver son optimisme et la bienveillance qui est sienne, tout comme celle du personnage principal du film, il préfère regarder le beau. "Je suis très curieux des autres, j’aime les gens. J’aime ce qui m’entoure. Ça m’intéresse", déclare-t-il. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles