Un trafic de faux certificats de vaccination démantelé

·1 min de lecture

Tout commence avec un groupe Snapchat appelé "Médecin incroyable" raconte Le Monde. Une unité de police spécialisée dans la cybercriminalité s'y intéresse de plus près et découvre un réseau de certificats de vaccination frauduleux, et particulièrement difficiles à détecter.

Ce que proposait ce compte Snapchat était d'obtenir un certificat de vaccination, signé de la main d'un médecin, contre une somme d'argent : 350 à 500 euros. La combine aurait tenté plusieurs centaines de personnes, dont 400 déjà ont été détectés, informe Le Monde. La somme perquisitionnée atteint 25 000 euros, laissant penser qu'ils pourraient être bien plus nombreux à posséder ce faux passeport vaccinal.

10 à 20 créneaux fictifs par jour réservés

L'enquête révèle un réseau complexe et bien rôdé, qui commence par la prise de rendez-vous fictifs chaque jour par une agence administrative du côté de Lyon. Ainsi, quotidiennement, elle réservait 10 à 20 créneaux pour du Pfizer et éditait les certificats en bonne et due forme, sans qu'aucune dose n'ait véritablement été administrée. D'autres certificats frauduleux auraient fait partie de ce trafic, y compris de faux tests PCR.

Si les acteurs de ce réseau ont été interpelés, les autorités restent inquiètes de savoir circuler des personnes non protégées, qui prennent le risque de diffuser le Covid-19.

Lire aussi :

  • Vaccins contre le Covid : Pfizer, Moderna, Janssen, AstraZeneka, Sanofi

  • Vaccin Covid : les opticiens

Lire la suite sur Topsante.com

Ronflements : pourquoi les traiter ? Comment faire ?
DIRECT Covid-19 en France ce 19 juillet : annonces, chiffres
Le vaccin Covishield est intégré au pass sanitaire : pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?
Remontées acides : 6 remèdes de grand-mère
Tumeurs et métastases : un test urinaire pour les révéler ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles