Son train est retardé de douze heures, il arrive de justesse pour passer son examen

C'est une journée cauchemardesque qu'a vécue un jeune étudiant en ingénierie. Devant se rendre à Compiègne pour passer sa soutenance, Clément Mathieu, 22 ans, se rend à la gare d'Antibes pour prendre son train. Il a été informé d'un retard de dix minutes, qui s'est transformé en retard de plusieurs heures par tranches de trente minutes. Alors qu'il devait arriver à Paris dans l'après-midi, Clément ne posera pied à terre dans la capitale qu'à minuit, relate France 3 le 31 août.

Après plusieurs heures d'attente en gare d'Antibes, le jeune homme a finalement reçu une notification indiquant que son train partait dans l'instant, l'obligeant à se précipiter pour monter à bord. Durant le trajet, le retard a entraîné de nombreux arrêts, ce qui a limité les possibilités pour se restaurer dans le wagon-bar.

Arrivé à Paris, Clément a constaté que toutes ses correspondances pour Compiègne étaient ratées, l'obligeant à passer la nuit à Paris. Très fatigué et stressé, il n'a pas pu se préparer convenablement pour sa soutenance à Compiègne le lendemain matin. Malgré une réclamation et une demande de remboursement des billets, l'étudiant reste mécontent de la qualité du service de la SNCF.

De son côté, la SNCF a expliqué qu'une panne a paralysé le réseau pendant plusieurs heures ce jour-là. Malgré leurs efforts pour informer les voyageurs, l'entreprise reconnaît les désagréments subis par ses clients et les invite à se tourner vers le service client pour obtenir un remboursement. Dans le cas de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite