Le trampoline, en cause dans près de la moitié des admissions d'enfants aux urgences

Le trampoline, un loisir plus dangereux qu'il n'y paraît. Chute, mauvaise réception, choc contre un autre enfant... Les accidents sont de plus en plus nombreux. Au Royaume-Uni, ils sont à l'origine de la moitié des admissions aux urgences chez les moins de 14 ans, alerte une récente étude, parue dans Injury Prevention du British Medical Journal (source 1).

Pour cause ? Les parcs à trampolines rencontrent de plus en plus de succès auprès des jeunes enfants et de leurs parents. Mais faire du trampoline "est une activité potentiellement dangereuse", alertent les chercheurs. Pour limiter le risque de blessures, mieux vaut sauter au trampoline chez soi, que dans un parc dédié à cette pratique !

De plus en plus de blessures en centres

Pour évaluer la nature et la prévalence des risques, les chercheurs ont analysé les données d'études menées au Royaume-Uni, mais aussi aux États-Unis, en Corée du Sud, au Canada, à Singapour, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Au total, leur méta-analyse portait sur près de 1,4 million d'accidents. Et les observations des scientifiques pourraient bien refroidir certains parents : les enfants qui se rendaient dans les centres de trampoline étaient deux fois plus susceptibles de souffrir de fractures ou d'entorses que ceux qui les utilisaient à la maison. Les petites blessures aux jambes étaient aussi trois fois plus fréquentes.

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles