Le trampoline responsable la moitié des admissions aux urgences pour les enfants, une étude alerte

©Getty Images / OR Images

Le trampoline est une activité qui a le vent en poupe ces derniers temps notamment chez les enfants. Le seul problème ? Il serait à l’origine de nombreux accidents domestiques. Fractures, entorses, traumatismes crâniens : au Royaume-Uni, près de la moitié des admissions des enfants aux urgences sont dues au trampoline.

Une récente étude alerte sur la dangerosité du trampoline. En effet, si avec les beaux jours, cette activité fait le bonheur des enfants, elle serait également à l’origine de nombreux problèmes de santé comme des fractures ou même des traumatismes crâniens. D’ailleurs, au Royaume-Uni près de la moitié, des admissions infantiles seraient liées à des sauts périlleux.

À lire aussi >> C’est mon histoire : “L’accident de notre fils nous a rapprochés“

Le trampoline, une activité plus dangereuse qu’elle n’y paraît

Si les parcs à trampolines sont de plus en plus tendances, faire du trampoline « est une activité potentiellement dangereuse » alertent des chercheurs. Chute, mauvaise réception, coups… Il n’est pas rare de mal tomber et de se faire mal lors d’une séance de trampoline. D’ailleurs, les accidents sont de plus en plus nombreux. Au Royaume-Uni, ils sont à l’origine de la moitié des admissions aux urgences chez les moins de 14 ans. Un constat alarmant paru récemment dans Injury Prevention du British Medical Journal.

Les enfants qui se rendent dans des centres de trampoline sont deux fois plus susceptibles d’avoir une fracture

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé les données de plusieurs études menées dans différents pays tels que le Royaume-Uni, les États-Unis, le Corée du Sud, le Canada, Singapour, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Pour observer les risques des trampolines, les experts se...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Des renards s'amusent sur un trampoline enneigé

À lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles