Transfert d’émotions : quand les sentiments des autres s’attrapent comme un virus

©iStock

Les émotions peuvent s’attraper comme un virus. Si vous y êtes sensible, voici comment éviter le burnout émotionnel.

Ce phénomène ne touche pas que les personnes hypersensibles, mais bien toutes les tranches de la population. « Attraper » les sentiments de quelqu’un d’autre est possible, et cela peut créer un peu de confusion dans notre vie. Si votre travail ou votre vie personnelle est déjà une source de stress ou d’émotions, devoir gérer celles des autres est parfois un vrai challenge. Au risque de connaître un « burnout émotionnel », comme l’explique « Stylist » dans un article dédié au sujet.

Lire aussi >> Êtes-vous hypersensible ? Il y a 16 indices pour le savoir

Une boucle émotionnelle

Être longuement en contact avec quelqu’un peut favoriser le transfert d’émotion. Par exemple, le covid et ses confinements ont exacerbé cette contagion (c’est le cas de le dire), à force de côtoyer les mêmes personnes quotidiennement. Pour éviter l’épuisement, il existe quelques solutions, toutes plus simples les unes que les autres. « Lorsque nous sommes stressés ou lorsque nos besoins fondamentaux ne sont pas satisfaits, nous pouvons être plus sujets à la contagion émotionnelle - par exemple, vous pourriez constater que les gens vous dépriment ou vous agacent davantage lorsque vous avez eu une mauvaise nuit de sommeil ou êtes "affamé·e", explique le Dr Arroll, interrogée par « Sylist ». Par conséquent, la meilleure façon de lutter contre certains des effets négatifs de la contagion émotionnelle est de prendre soin de vous et de vous assurer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles